MIRRORS 2

Publié le 19 Octobre 2010

MIRRORS 2

Quel ne fut pas ma surprise lorsque j’ai aperçu sur mon bureau : MIRRORS 2 ! Déja, je ne savais même pas que le film était en production alors encore moins qu’il était sorti. Le premier, quoiqu’on en dise, est un bon film. Pas le meilleur Aja certes, mais une bonne bande horrifique.

MIRRORS 2

Bon, je soupçonne que Kiefer Sutherland n’a pas resigné pour cette suite alors qui est donc le nouveau héros de cette séquelle ? Oh putain ! Nick Stahl quoi ! Je pensais qu’on l’avait perdu depuis le soulèvement des machines. Ah non, on l’avait revu dans Sin City aussi… Et depuis ? Bah je sais pas

Revoir Nick Stahl veut dire que : soit il a vraiment pas de thunes et qu’il est prêt à signer pour n’importe quel navet, soit que le film n’est pas si mal que ça. Je pense qu’il y a un peu des deux, Stahl n’est pas vraiment “bankable” mais Mirrors 2 n’est pas non plus une bouse. C’est même une pellicule divertissante remplie de scènes gores efficaces et bien foutues (à un arrachage de tête digne d’une fatality du jeu vidéo Mortal Kombat prêt).

MIRRORS 2

Les scènes de reflets tueurs qui arrivent à intervalles réguliers sont les principales attractions du film dont le scénario surfe sur le vague du premier et ne cherche pas à innover plus que ça. Des scènes bien crades mais qui malheureusement oublient de faire ressentir le moindre frisson d’angoisse.

En conclusion, on se laisse donc surprendre à regarder Mirrors 2 sans déplaisir grâce à ces scènes gores, à une interprétation satisfaisante et à quelques idées bienvenues. Le tout manquant quand même d’un peu de panache dans la réalisation et dans le scénario, mais bon, pour une suite en DTV, c’est déja pas si mal.

Rédigé par Gib

Publié dans #Critiques

Commenter cet article