CHATROOM

Publié le 18 Janvier 2011

CHATROOM

Je suis allé au cinéma ce weekend voir “Love & autres drogues”. Mais bon, je ne me vois pas trop faire un post sur ce film… Pas que le film m’ait déplu, c’était même plutôt sympathique mais bon, sur un blog de cinéma d'horreur, c’est pas le top quoi… Du coup, je vais vous parler du film que j’ai regardé en DVD : “Chatroom”.

Primo, j’aime bien Hidéo Nakata. C’est vrai, son “Ring” est un des seuls films qui m’ait vraiment fait flipper ces 15 dernières années. Rien que pour ça, je respecte ce type. “Dark Water” aussi était bien angoissant. Le remake de “Dark Water” est bien pourri, par contre ! Dans le genre remake claqué, il se pose là ! Bref, c’est pas le sujet. Bah oui les gars, faut pas me laisser digresser comme ça sinon je vais boucler mon post et j’aurai même pas parler de “Chatroom” !

CHATROOM

Donc, pour les trois du fond qui suivent pas : “Chatroom” est un film de Hidéo Nakata. Ce film raconte l’histoire d’un jeune dont j’ai complètement zappé le nom… Ah, si, William ! Je m’en rappelle car il a le même prénom qu’un pote et puis ça ressemble à Will I am et du coup, c’est cool quoi. Donc, William crée une chatroom (un salon de discussion) sur internet afin de jacter avec ses amis. Bon, au début, il est un peu tout seul mais il est vite rejoint par 4 autres jeunes du tier-quar de Chelsea. Bon, je vous rassure, le film ne montre pas cinq jeunes devant leur ordinateur pendant 1h30. Non, les chatrooms sont representées par de vraies salles qui se modifient selon les pensées des personnages etc… Bref, visuellement, c’est pas trop austère même si ce n’est pas la grande folie qu’on aurait pu espérer par rapport aux possibilités qu’offrent un tel sujet.

CHATROOM

Niveau scénario, on comprend assez vite que William n’est pas un ami qui veut du bien à ses compagnons de discussion et va profiter de leurs faiblesses et de leur jeunesse pour les pousser à commettre des actions…euh… malveillantes. Ce qui commence par des bêtises d’ado (jeter de la peinture sur les fenêtres…) va vite les mener à des actes beaucoup plus graves. L’histoire est donc sympathique mais prévisible et les idées originales ne sont pas assez exploités. Dans un monde virtuel, on aurait aimé d’autres moments dans le même style que celui ou un pédophile entre dans la chatroom en se faisant passer pour une ado mais non. Le film ne va pas au bout de ses idées et finalement ne raconte qu’une “simple” histoire de manipulation psychologique avec comme contexte internet au lieu de vraiment entrer dans ce vaste univers virtuel.

Globalement, “Chatroom” est donc un film agréable à regarder, bien interprété, intriguant de par son univers mais qui possède malheureusement quelques longueurs et un manque d’originalité niveau scénario. A part ça, j’ai acheté l’anthologie “Alien” en Blu-ray et ça, ça fait plaisir !!!

Ma note : 6,5/10

Rédigé par Gib

Publié dans #Critiques

Commenter cet article