BATES MOTEL

Publié le 5 Avril 2013

Entre "American Horror Story" et "The Walking dead", cela fait quelques temps que l'horreur a trouvé sa place à la télévision et afin de surfer sur la vague de ces séries, la chaine câblée A&E a décidé de rescussiter une licence culte du genre : "Psychose" ! "Bates Motel" raconte donc la jeunesse de Norman Bates, le fameux tueur du film d'Hitchcock. Que vaut cette nouvelle série ? Est-elle à la hauteur du mythe ? C'est encore un peu rapide pour le savoir mais les trois premiers épisodes déja diffusés nous donnent quelques éléments de réponse !

BATES MOTEL
BATES MOTEL

Niveau réalisation, l'ambiance générale est bien retranscrite et même si les scénaristes ont eu la curieuse (mais pratique) idée de placer cette genèse de Bates à une époque contemporaine (avec Iphone et tout le toutim), il faut bien avouer que la sauce prend tout de même. Déja car le motel semble avoir été "reconstruit" à l'identique des films des années 60 (enfin, de mémoire, je n'ai pas revu les films récemment) et aussi car le fait de placer l'hôtel dans une bourgade forestière donne un côté quelque peu intemporel. Cette petite ville et sa population est d'ailleurs une autre qualité du film puisque cela apporte un cachet "Stephen King" à la série avec ce lieu ou tout le monde se connait et ou chacun à ses secrets. En parlant de secrets, ceux qui en ont un (voir plusieurs) gros sont Norma et Norman Bates, les deux personnages principaux de la série, très bien interprétés par Vera Farmiga et Freddie "Minimoy" Highmore. Le reste du casting est aussi à la hauteur avec les très bons Max Thieriot (vu dans le nettement moins bon "The house at the end of the street"), Nestor Carbonell ou encore Olivia Cooke.

BATES MOTEL

Et là, vous vous dites : "Bon, et sinon, il se passe quoi dans "Bates Motel" ?" Parceque vous savez comment ça va finir (y'en a-t-il qui n'ont pas vu "Psychose" ?) mais vous avez envie d'avoir un peu plus d'infos quand même ! Pour vous raconter rapidement les trois premiers épisodes (mais sans spoiler de trop), voici un résumé rapide : Norma et Norman Bates sont donc mère et fils et viennent d'emmenager dans un Motel afin de refaire leur vie. Norma, mère autoritaire et possessive va le devenir encore plus après le meurtre, accidentel, de l'ancien proprio. L'emprise de sa mère sur Norman ainsi que la découverte du passé étrange du motel vont commencer à travailler le cervelet de l'adolescent et à lui donner des idées un peu malsaines. Idées malsaines qui ne seront pas arrangés par des relations complexes avec les filles de son lycée, un frère marginal et des policiers excessifs.

BATES MOTEL

Pour le moment, la série n'en est donc qu'à ses débuts mais est déja prometteuse grâce à un rythme soutenue, des séquences de suspense efficaces, un casting aux petits oignons ainsi qu'une réalisation et des décors bien trouvés. La seule inquiétude est de savoir si la série va pouvoir se tenir sur le long terme, l'évolution psychotique de Norman Bates étant déja assez significative au bout de seulement trois épisodes ! On espère aussi que les traits psychologiques (l'autorité de la mère, la "psychose" de Norman) ne vont pas devenir trop clichés et trop "lourds". Pour le moment, en tous cas, la série est plaisante à regarder et la découverte de la jeunesse du mythique tueur immortalisé par Anthony Perkins offre un intérêt certain.

Rédigé par Gib

Publié dans #Séries

Commenter cet article